Notre blogue

Parc muséologique KB3 : conquérir son histoire.

Le projet de KB3 est un projet autour duquel la perception était très sensible étant donné la symbolique forte et chargée du site, c’était important de faire un projet qui allait mettre en son cœur l’identité des gens de Thetford.  L’intention derrière le projet était de réunir la mémoire du passé et les rêves d’avenir dans une expérience au temps présent. On voulait un projet qui commémore un héritage important et qui célèbre à la fois le renouveau. Ce que le traversé du site raconte, c’est l’histoire d’une transformation à travers diverses étapes, voici donc son histoire.

En route vers la guérison.

Tout ça, ça débute par la fin d’un deuil et la guérison qui l’accompagne ; aux abords du site on trouve des rails de chemins de fer plantés durement dans le sol. On trouve sur ces rails des morceaux d’histoire écrits à leur surface. Cette étape du parcours, c’est l’évocation des meurtrissures laissées par le passé minier et ferroviaire. Le deuil est souvent composé d’un certain inconfort nécessaire auquel l’on doit se confronter avant d’en guérir, l’exposition en est thérapeutique. La périphérie du site, de plus, est dentelée et irrégulière, tel des racines nous invitant à entrer dans l’histoire.

L'aventure du réenchantement.

Ensuite, c’est l’aventure vers le réenchantement qui débute. À l’espace ou le site habitait autrefois le « dry rock storage » nous retrouvons divers monolithes de tailles variées. Ces blocs de grandes dimensions sont remplis de pierres. L’entreposage de la pierre devient ici un grand mémorial dédié aux gens de la communauté, aux mineurs et aux sacrifices qu’ils ont fait à travers le temps afin de faire de cette ville ce qu’elle est. Par-dessus ces monolithes de pierres, ainsi que sur l’ensemble du site, nous retrouvons des plantes, arbustes et arbres à floraison blanche. La fibre minérale qui était présente sur le site est désormais devenue végétale, symbole de la vie, de sa résilience et de sa capacité à fleurir à nouveau. Puis, une structure triangulaire rappel celle de l’ancien bâtiment, ainsi que celles de d’autres bâtiments miniers typiques de l'époque. À cette structure sont accrochés des brumisateurs, la brume évoque le smog qu’il y avait dans de grandes parties de la ville dû à la poussière d’amiante en suspension dans l'air, mais ici, c’est un vent de fraîcheur ludique et agréable qui vient prendre place. À travers cette déambulation, nous espérons que les figures du passé seront métamorphosées, et réassimilées sous un œil nouveau ; décomplexé et émerveillé.

La grande réconciliation.

Pour finir, la dernière étape du parcours est celle de la grande réconciliation. Après avoir traversé le site jusqu’en son cœur, nous nous retrouvons au pied du KB3 où se déploie une grande place publique, où les gens se réuniront lors de diverses célébrations. Nous espérons que ce lieu symbolisera pour tous la réconciliation avec leur histoire, mais aussi la réconciliation des gens entre eux face à un passé qui divise l’opinion populaire. Nous souhaitons que cet espace devienne l’apogée d’un site symbolisant l’acceptation d’un passé riche en événements et la célébration d’un avenir plein de promesses, à travers une expérience présente de rassemblement pour tous.

Les prospecteurs de rêves.

Le Parc muséologique KB3, c’est donc une histoire de conquête intérieure, ce site raconte la blanche épopée des prospecteurs de rêves, de ceux qui ont creusé les fondations de la ville de l’or blanc, jusqu’à ceux qui créent l'économie et la richesse de demain et renouvellent les rêves d’avenir prospère. C’est votre épopée, nous espérons donc que vous la ferez vôtre.

Soyez fiers!

Vous pouvez être fier de votre histoire, elle est loin d’être banale, et nous espérons que vous serez aussi fiers de ce site,nous avons voulus le faire unique et hors du commun, à l’image de cette ville et de sa communauté.